Y'a des gens comme ça, tu peux pas leur dire aurevoir pour de bon. Tu les aimes, de tout ton coeur, et tu leur dis. Parfois, tu confonds ça avec de l'amour/amoureux mais ça n'est pas le cas. Enfin, Georges, ça n'est plus le cas. Je l'aime de tout mon coeur, je voudrais pouvoir être présente pour lui, parce que c'est mon ami et qu'il traverse des moments difficiles. Des trucs que tu souhaites à personne, même ton pire ennemi. Et tu sens que peu importe ce que tu dis, juste le fait que tu lui parles, quelque part ça lui fait du bien même si ça réveille le passé, des regrets. Parce que toi, tu es arrivé à faire table rase du passé, à garder que les bonnes choses, les bons souvenirs, aussi courts fussent-ils/futiles. Mais pas lui, parce qu'il ne fonctionne pas comme ça. Alors je lui envoie de l'amour, je me concentre, et je lui envoie de bonnes ondes, le meilleur de ce que j'ai en moi, pour qu'il tienne le coup, qu'il survive à tout ça, qu'il aille mieux, et que peut-être un jour on se revoie, on se sourie et qu'on se dise: "tu vois, on est tellement mieux amis!"